12 juin 2013

Jour 6 - Mercredi 29 mai

On se lève (encore) un peu plus tôt pour notre grosse journée. Au programme, emmener les 56 enfants à la mer dans un bus que l’on associe facilement à un camion à bestiaux. Quelle expédition !

20130529_065704



Il faut près de 4 heures pour se rendre sur place. Les derniers 30 kilomètres se font en 1h30. Nous quittons la route pour une piste en piteux état. L’inconfort et les secousses sont au rendez-vous. Sur la route, dans un quasi désert, nous tombons en panne. Pause forcée. C’est l’embrayage qui a lâché. Nos chauffeurs commencent à réparer la panne. Le panorama est magnifique. On en profite pour jeter un œil aux roues qui sont au bord de l’usure. Ici, pas de contrôle technique, c’est certain. On récupère les voitures et on les emmène jusqu’au bout grâce au système D. Nous préfèrons alors faire la politique de l’autruche et ne pas penser à tout ce qui pourrait arriver...

20130529_100551

En arrivant à la plage, on en prend plein les yeux. Valérie retrouve un ami qu’elle avait rencontré lors de son premier séjour à Madagascar dans son hôtel. L’institutrice, avec quelques morceaux de bois et des pierres, se lance dans la confection du déjeuner des enfants. Au menu, riz et poisson cuits à la marmite. Aurore décortique les poissons avec elle. Le pique-nique Malgache est encore une belle preuve de débrouille locale.

20130529_131948



Pour les "vazahas", c’est sandwichs au menu. Le restaurateur a rajouté des assiettes entières de poissons et de la salade de riz. Un régal pour les yeux comme pour les papilles. Nous faisons bonne chair, ce midi.

Sans titre-25



Les enfants découvrent la plage, la mer, son sable fin, ses bateaux typiques et sont émerveillés. Une grande première pour beaucoup d’entre eux. Les premières baignades, les parties de foot et les pauses détente sont aussi le moment idéal pour partager avec eux. Si certains sont craintifs à l’idée de faire trempette dans l’océan Indien, les autres ne tardent pas à lancer les premiers jeux d’eau.

Sans titre-29



Johan et Valérie en profitent pour aller visiter au culot un hôtel en bord de plage. Le luxe est bien présent. Une vraie douche, des lits en extérieurs pour des siestes au soleil, des transats... On est loin de notre confort à Andranovory. En même temps, ce n’est pas ce qu’on est venu chercher.

C’est aussi le moment que l’on choisit pour faire une photo de groupe avec les enfants et l’équipe. Il est déjà temps de reprendre la route. On n’est pas à l’abri d’une nouvelle panne. Surtout, qu’il ne fait pas bon de rouler de nuit sur la nationale.

Sans titre-24

BINGO ! On est vite ensablés mais le chauffeur a tout ce qu’il faut dans le bus pour nous sortir du pétrin. Sur la route, c’est distribution de bananes et de biscuits pour nos petits bouts. Le trajet semble interminable. Les enfants sont fatigués et ont froid. On leur prête nos pulls, couvertures et écharpes pour leur assurer un maximum de confort alors qu’ils débutent leur nuit.

Nous faisons une croix sur la douche chez Herman car il est tard et nous sommes exténués. Ce soir, nous nous contentons de nos bassines et de l’eau minérale. Une soupe et au lit pour tout le monde. Nous ne tardons pas à tomber dans les bras des chauve-souris qui cohabitent avec nous (quand on vous dit que les liens se créent vite dans ce genre d’aventure) de Morphée. La journée a été longue et harassante !

Sans titre-23

Posté par MissionMadagasca à 09:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Jour 6 - Mercredi 29 mai

Nouveau commentaire