17 juin 2013

Jour 9 - Samedi 1er juin

On se lève tous un peu le vague à l’âme pour affronter cette journée des dernières fois : derniers trajets, derniers repas, dernière fois avec les enfants, dernière douche...

Les malades se multiplient. Constipation, diarrhée, rhume, maux de gorge... Chacun y va de ses petits soucis.

Pas de temps pour les petits maux. Ce matin, on file sur le chantier pour aménager les salles de classe et se préparer à la fête de l’école.

Après le déjeuner, on retourne à l’école où les enfants ont mis leurs vêtements de fête et où les parents nous attendent sagement. Après un discours du Père Herman, les enfants nous font quelques danses et chants. C’est assez difficile de décrire ce que nous ressentons. Voir les enfants que nous avons appris à connaître pendant ces derniers jours devant nous, comme pour nous dire «merci» est assez incroyable. Il faut dire aussi que la magie du moment nous imprègne. On rit, on chante et on finit par se mêler aux enfants pour danser rondes et farandoles. Et voir des «vazahas» danser, ça les fait plutôt mourir de rire !

IMG_3717

IMG_3764



C’est enfin le moment que nous attendons tous : les enfants entrent dans les salles de classe. Ils sont là, dans l’école achevée, sur les bancs et sur les tables ; ils n’useront plus leurs genoux dans la petite et sombre église qui leur servait d’école... On leur distribue alors des petits sacs avec du dentifrice, une brosse à dents, un gobelet et du matériel scolaire. Et même si certains confondent les stabilos avec du rouge à lèvres, ils sont très heureux. Nous donnons également aux instituteurs des planisphères (que la maîtresse semble découvrir pour la première fois) et des photos de la France.

IMG_3758



Ils ont été tous deux très surpris de voir les conditions de travail dans les écoles françaises. A travers leurs yeux, nous savons que sommes chanceux. Cela fait du bien de relativiser sur nos modes de vie, de redescendre sur Terre juste quelques jours.

IMG_3792

Pour exprimer toute sa reconnaissance, l’institutrice nous offre en cadeau à huis clos une danse et un chant très émouvants.

IMG_3795

Ensuite, nous retrouvons les enfants pour un dernier moment tous rassemblés.  Nous dansons, offrons quelques affaires (à les écouter, on aurait presque pu rentrer nus à l’hôtel) et prenons nos dernières photos. C’est fou ce que la nuit tombe (trop) vite en hiver !

IMG_3816



Notre mission concernant l’école est accomplie. Nous resteront informés de l’avancement des futurs projets qui seront menés sur place : un home pour les enfants près du collège, une citerne d’eau, les toilettes... Nous apprenons aussi que les enfants n’utiliseront pas leur nouvelle école tout de suite. En effet, la tradition veut que l’on sacrifie un zébu sur place. Nous aurions pu acheter le zébu à 100 euros environ pour eux et coupler cette cérémonie avec notre inauguration mais les villageois tenaient à faire ce sacrifice eux-mêmes. Nous respectons et espérons recevoir des nouvelles de ce moment.

Vient le fatidique moment des au revoirs. Des «veluma» et des poignées de mains à foison, des étreintes à profusion et des derniers regards à ces enfants remplis de joie avant de fermer la porte de notre taxi brousse jaune. Les reverrons-nous un jour ? Sommes-nous parvenus à prendre le maximum de ce qu’ils avaient à nous offrir en terme d’humanité ? En tout cas, nous aurons beaucoup appris d’eux.

IMG_3859



C’est le moment de prendre la dernière douche chez Herman. Dis-donc, qui aurait cru qu’on en serait presque nostalgique ? D’ailleurs, Herman, nous propose ce soir de l’eau chaude. Youhou ! C’est jour de fête ! Forts de nos petites habitudes, nous déclinons.

Après le repas, c’est le moment pour Sophie et Philippe de faire les comptes avec la patronne de l’hôtel. Encore une fois les prévisions du Père José sont erronées. Johan, Valérie et Coline font une dernière blague à Aurore en accrochant un seau d’eau à sa porte et à Joan en allant gratter à la porte. Visiblement, tout le monde a le sens de l’humour puisque personne ne semble nous en vouloir.

IMG_3910

Un dernier rhum/coca devant les bungalows avant de s’envoler au pays des rêves où s’entremêlent déjà les souvenirs de cette semaine bien remplie...

Posté par MissionMadagasca à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Jour 9 - Samedi 1er juin

Nouveau commentaire